ご報告

本日5月9日にパリ、オデオン座の来シーズンプログラムが発表となり、私が来年出演する公演情報がオープンとなりました。10月にランスで初演を迎え、フランス国内ツアーが続き、オデオンでの公演は来年4月中旬から一ヶ月です。
フランスで演劇をはじめて5年。日本人としてではなく、俳優として、現場に足を踏み入れていくことが、いかに不可能に近いかということを痛感し続けつつ、せっかくのチャンスに、誠実かつ大胆に挑みたいと思います。
SNSもブログも、私にとっては、日本とつながる唯一の手段で、いいね!にも、ちょっとのコメントにも、本当に感謝していて、まずは、この場であえて日本語でご報告したいと思いました。
今までも、これからも、いつも日本で、また演劇する機会を狙っていますので、来年以降オーディション情報等ありましたら、教えていただければ幸いです。
学校を卒業しても、永久就活生の気持ちで頑張ります。

Songes et Métamorphoses

un spectacle de Guillaume Vincent

Hôtel Métamorphoses un texte de Guillaume Vincent librement inspiré d’Ovide / Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare

avec Elsa Agnès, Candice Bouchet, Emilie Incerti Formentini, Elsa Guedj, Florence Janas, Hector Manuel, Estelle Meyer, Alexandre Michel, Philippe Orivel, Makita Samba, Kyoko Takenaka, Charles Van de Vyver, Gerard Watkins (distribution en cours)

dramaturgie Marion Stoufflet
scénographie François Gauthier-Lafaye
collaboration à la scénographie James Brandily
lumière Niko Joubert
collaboration à la lumière César Godefroy
composition musicale Olivier PasquetPhilippe Orivel
son Géraldine Foucault
collaboration au son Florent Dalmas
costumes Lucie Ben Bâta
vidéo Edouard Trichet Lespagnol
accompagnement artistique Jane Piot

Un spectacle-hommage aux pouvoirs de l’imagination. Un kaléidoscope en deux volets : Hôtel Métamorphoses, une suite de tableaux contemporains inspirée par Ovide, puis Le Songe d’une nuit d’été, un sommet de la comédie élisabéthaine. Une façon radicale de confronter le théâtre qui reste à faire avec le théâtre déjà fait.

Le Songe d’une nuit d’été semble lui-même composé de plusieurs pièces. Face à ses « hybridations hasardeuses », Guillaume Vincent assume la « schizophrénie » shakespearienne, au point de faire croire à trois œuvres abordées « par trois metteurs en scène différents ». Une première pièce, celle des jeunes amants, est encadrée et pilotée par deux autres intrigues – celle des nobles, celle des fées – tout en étant traversée par une seconde pièce : celle des artisans. Les nobles, Thésée en tête, incarnent l’ordre diurne de la société humaine, qui contraint les amants à prendre la fuite dans les profondeurs de la forêt. Les fées, sur lesquelles règnent Obéron et Titania, sont les puissances nocturnes qui président à la fécondité de la grande Nature. Quant aux artisans, ils préparent en grand secret un spectacle en l’honneur du mariage de Thésée, leur noble duc. Tout se passerait comme prévu – les amants s’enfuiraient ensemble, les artisans répéteraient – si un farceur surnaturel ne s’en mêlait :  l’insolent Puck, télescopant les styles et semant le chaos chez les uns et les autres…

Guillaume Vincent ne s’en est pas tenu à ce joyeux désordre. La pratique théâtrale de ces amateurs passionnés que sont les artisans de Shakespeare l’a renvoyé à ses propres expériences dans des ateliers qu’il a animés en milieu scolaire ou carcéral. Il sait que dans le théâtre amateur, « l’art n’est pas le seul but ». Ici, « le cadre est aussi important que le tableau » : le théâtre amateur est un lieu où « guérir, calmer, apaiser, éduquer ». Et où rêver, peut-être : pourquoi serait-ce un privilège réservé aux fous, aux amoureux et aux poètes ?  Pour faire certains songes, il faut en tout cas y croire un peu. Accepter que le réel et l’imaginaire dérapent l’un dans l’autre.

Le théâtre de Guillaume Vincent célèbre donc les noces incertaines de la réalité et de la fiction en passant librement d’une forme, d’un style à l’autre. Puisant aux mêmes sources ovidiennes que Le SongeHôtel Métamorphoses ajoute sa touche de troublante fantaisie aux licences shakespeariennes en invitant des figures d’aujourd’hui à explorer des destins antiques, à s’interroger sur l’incarnation, la représentation, et sur leur rapport à leur propre identité. Des écoliers interprètent l’histoire de Narcisse et d’Écho ; des lycéens travaillent sur le mythe de Myrrha ; Procné et Philomèle sont les victimes d’un crime tout à fait contemporain… Première partie sinueuse comme les Mille et une nuits, cette suite de « variations sur le thème du théâtre amateur » est une ode à la gloire du théâtre et de ses alchimies.

広告

コメントを残す

以下に詳細を記入するか、アイコンをクリックしてログインしてください。

WordPress.com ロゴ

WordPress.com アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト /  変更 )

Google+ フォト

Google+ アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト /  変更 )

Twitter 画像

Twitter アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト /  変更 )

Facebook の写真

Facebook アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト /  変更 )

w

%s と連携中